Saint Souplet vu de la haut

Un remarquable travail qui nous permet de voir

 Saint Souplet et ses environs à partir de là Haut

 

http://www.openstreetmap.org/?lat=50.05837&lon=3.53318&zoom=16

 


Le conseil municipal sanctionne le délinquant en écharpe tricolore,

les conseillers se sont rendu compte qui conduit notre village à la ruine

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Cambrai/actualite/De_Caudry_au_Cateau/2011/04/30/article_le-conseil-vote-contre-le-budget-2011-et.shtml


A la CCCC, cohabiter avec un délinquant en écharpe tricolore 

 ne gène que Monsieur LEFEVRE, Maire de Neuvilly??…

déjà des regrets côté Catésis pour l’association avec le caudrésis

http://www.lavoixdunord.fr/actualite/L_info_en_continu/Hainaut/2011/05/01/article_appel-eacute-agrave-d-eacute-missionner.shtml


L’affichage du compte rendu d’une réunion du conseil municipal est obligatoire comme le dit l’article L. 2121-25 du CGCTobligation d’affichage dans les 8 jours. Seulement…voilà le compte rendu de la délibération a disparu…comme l’emprunt de 150 000.00 € de 2006.
Il y a de quoi y perdre son latin…
La facture d’achat des fameux stylos avait disparue de la mairie, elle aussi,

les gendarmes l’ont vite retrouvée.

Une nouvelle tempête administrative et judiciaire en perspective…

 

Il est vraiment mal organisé le délinquant en écharpe tricolore,

il perdra bientôt sa liberté,

j’ai bien peur qu’il mette du temps avant de la retrouver.



Terminé le voile…

L’atteinte à la présomption d’innocence :

définition, moyens de recours et sanctions.

Introduction

Nous envisagerons en quoi consiste le principe de la présomption d’innocence, les textes juridiques qui permettent d’assurer son respect et enfin les actions judiciaires à mener en cas d’atteinte la présomption d’innocence.

Plan :

Introduction

  1. Définition de la présomption d’innocence
  2. Les fondements juridiques assurant la protection de la présomption d’innocence
  3. Les actions judiciaires à mener en cas d’atteinte la présomption d’innocence

Les fondements juridiques assurant la protection de la présomption d’innocence

Le principe de la présomption d’innocence est garanti par :

  • la Déclaration de droits de l’homme de 1789,
  • la Convention européenne des droits de l’homme,
  • l’article 11 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 de l’ONU :
    « Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d’après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l’acte délictueux a été commis. »
  • l’article préliminaire du code de procédure pénale :
    « Toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie. Les atteintes à sa présomption d’innocence sont prévenues, réparées et réprimées dans les conditions prévues par la loi…« .
  • L’article 9-1 du code civil dispose que :
    « Chacun a droit au respect de la présomption d’innocence. Lorsqu’une personne est, avant toute condamnation, présentée publiquement comme étant coupable de faits faisant l’objet d’une enquête ou d’une instruction judiciaire, le juge peut, même en référé, ordonner l’insertion d’une rectification ou la diffusion d’un communiqué aux fins de faire cesser l’atteinte à la présomption d’innocence, sans préjudice d’une action en réparation des dommages subis et des autres mesures qui peuvent être prescrites en application du nouveau code de procédure pénale et ce, aux frais de la personne physique ou morale, responsable de l’atteinte à la présomption d’innocence. »
    Ainsi, la personne qui s’estime victime d’une atteinte à la présomption d’innocence peut assigner son auteur devant le tribunal afin d’en obtenir sa cessation ainsi que la réparation des préjudices subis.
  • La diffamation telle que définie par la loi sur le Liberté de la Presse du 29 juillet 1881 en son article 29 alinéa 1er comme :
    « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés. »

Ainsi, les éléments constitutifs de la diffamation sont :

  • L’allégation d’un fait précis ;
  • la mise en cause d’une personne déterminée qui, même si elle n ?est pas expressément nommée, peut être clairement identifiée ;
  • une atteinte à l’honneur ou à la considération ;
  • le caractère public de la diffamation.

Pour reconnaître la diffamation publique, il faudra constater l’allégation ou l’imputation d’un fait précis de nature à porter atteinte à l’honneur ou la considération d’une personne devant être déterminée ou au moins identifiable.

En cas de diffamation publique, l’auteur peut être condamné à un an de prison et/ou 45.000 euros d’amende (peines maximales).

La diffamation est réputée commise le jour où l’écrit est porté à la connaissance du public et mis à sa disposition. Dès lors, le délai de prescription de 3 mois commence à courir.

J’ai toujours respecté le secret de l’instruction, maintenant que le voile est tombé, notre très cher Monsieur le Maire, ayant été condamné par la justice, est à mes yeux un délinquant multirécidiviste en écharpe tricolore souillée d’une manière indélébile par les magouilles et tripatouilles…

Il n’y a plus de Monsieur le Maire à Saint Souplet…  

Henri QUONIOU s’il t’arrive d’avoir encore le temps et l’envie de magouiller ou tripatouiller, il faudra le faire à visage découvert

sinon tu seras encore puni…

La machine à magouilles du délinquant en écharpe tricolore,

il a fallu que szymczak lui mette

un petit grain de sable…et…

la machine s’est arrêtée… 

machineamagouilles.jpg



Le CCAS d’Escaufourt

La loi interdit la suppression du CCAS dans les communes rattachées.

Le budget.

Les recettes du CCAS peuvent comprendre :

I.Les subventions versées par la commune ;

II.Les produits provenant des prestations de services fournies par le centre ;

III.Les versements effectués par les organismes d’assurance maladie, d’assurance vieillesse, par les caisses d’allocations familiales ou par tout autre organisme ou collectivité au titre de leur participation financière aux services gérés par le CCAS ;

IV.Le produit des prestations remboursables accordées par le CCAS ;

V.Les subventions d’exploitation et les participations ;

VI.Les remboursements des frais liés à l’établissement des dossiers de demandes d’aide sociale légale ;

VII.Les ressources propres du CCAS, notamment celles provenant de dons et legs qui lui sont faits ;

VIII.Le tiers Le budget.

Les recettes du CCAS peuvent comprendre :

I.Les subventions versées par la commune ;

II.Les produits provenant des prestations de services fournies par le centre ;

III.Les versements effectués par les organismes d’assurance maladie, d’assurance vieillesse, par les caisses d’allocations familiales ou par tout autre organisme ou collectivité au titre de leur participation financière aux services gérés par le CCAS ;

IV.Le produit des prestations remboursables accordées par le CCAS ;

V.Les subventions d’exploitation et les participations ;

VI.Les remboursements des frais liés à l’établissement des dossiers de demandes d’aide sociale légale ;

VII.Les ressources propres du CCAS, notamment celles provenant de dons et legs qui lui sont faits ;

VIII.Le tiers du produit des concessions de terrains dans les cimetières.

Qu’en est-il du CCAS d’Escaufourt???

Le délinquant en écharpe tricolore a décidé.

1) de ne plus verser de subventions par la commune au CCAS d’Escaufourt.

2) de s’approprier la gestion du CCAS d’Escaufourt qui revient de droit au Maire délégué.

3) qu’en est-il des recettes propres du CCAS d’Escaufourt puisque cet organisme possède des biens qui sont loués.

4) qu’en est-il des baux ruraux??

5) 1/3 du produit des concessions de terrains dans le cimetière d’Escaufourt est versé directement au CCAS d’Escaufourt.

6)Puisque le CCAS d’Escaufourt existe toujours virtuellement avec une caisse vide où est versé cet argent??

QUE DIT LE CONSEIL MUNICIPAL:::RIEN

N’oubliez-pas, Madame le Délégué-Maire, Messieurs les conseillers municipaux que:

Si le délinquant en écharpe tricolore et souillée représente un danger pour la société et lui même, vous êtes partie prenante dans ses magouilles et tripatouilles de par votre comportement:

VOUS NE DITES RIEN ET LAISSEZ FAIRE,

vous êtes tous responsables et aurez des comptes à rendre… un jour…



La démission avant l’incarcération

Communauté de communes du

 

Caudrésis Catésis: un vice-président

 

appelé à démissionner !

 

mercredi 13.04.2011, 20:05La Voix du Nord

| Hainaut |

Ce mercredi soir, à Mazinghien, une fois épuisé l’ordre du jour du conseil communautaire, le maire de Neuvilly, Hubert Lefèvre, a pris la parole pour réclamer qu’Henri Quoniou, maire de Saint-Souplet, condamné récemment à une amende de 5000 euros pour attentinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics, « rende » sa délégation de vice-président de la 4C, ou à défaut, que le président l’en démette.

 

Ce afin « de ne pas entâcher l’image de la communauté ». Ni le président, ni Henri Quoniou n’ont souhaité commenter « à chaud » cette requête. Le cas sera examiné en directoire.

 

MERCI MONSIEUR LEFEVRE DE PENSER COMME NOUS,

nous n’avons pas à être déshonorés par un déliquant en écharpe tricolore, écharpe qu’il a entâché de magouilles et tripatouilles, l’emblème national sali d’une façon indélébile, nous souhaitons tous que les fonctions qu’il exerce encore à Saint Souplet lui soit retirées.

Ce que Monsieur le Sous Préfet a découvert n’est rien par rapport aux 15 plaintes déposées au parquet (Prises illégales d’intérêts, Détournement de biens publics, Abus de confiance, Abus de pouvoir, Faux en écritures publiques par personnes dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice de ses fonctions) etc…etc…nous attendons tous le verdict.



De la painte du Sous Préfet à la sanction pénale: UN GOUFFRE

Un gouffre sépare ces deux faits.

Monsieur le Sous Préfet à saisi le pénal pour un détournement de nos deniers publics à des fins personnelles pour plus de 120 000.00 euros.

La sanction pour ce délit est de 1500.00 euros d’amende.

Nous n’allons pas accuser la justice, mais c’est tellement disproportionné que même chez les journalistes nous constatons ce qu’ils en pensent:

Une page entière dans la Voix du Nord pour dénoncer ces détournements faits par un Maire.

12 petites lignes dans une colonne pour annoncer le verdict.

 

soupondefraude2.jpg

 

punition.jpg

 

Quelle que fut la sanction, ce n’est pas le plus important.

Le plus important c’est la honte:

La honte pour les sulpiciens qui ne croyaient pas tout ce qui était écrit sur ce blog et découvrent maintenant une partie de la vérité.

La honte à Le Cateau chef lieu du canton. 

La honte dans le Canton ou figure Saint Souplet parmi les 18 commes.

La honte à la Communauté des Communes, d’avoir parmi eux un délinquant en écharpe tricolore.(La 4C n’a pas attendu pour réagir par la voix du Maire de Neuvilly qui a demandé la démission du délinquant)

La honte dans le Cambrésis Chef lieu d’arrondissement.

Il y a des élus qui tournent déjà le dos au délinquant, ils téléphonent même en Sous Préfecture en disant qu’il est inconcevable que le condamné reste en place.

(Certains m’ont demandé aide et conseils, vous tous qui me connaissez, sachant que j’ai toujours rendu services aux gens, c’est avec un grand plaisir que je vais approuver et soutenir leurs intentions). 

Le conseil municipal lui même si docile habituellement se manifeste par des refus de vote, des refus dans les propositions du délinquant.

Il n’est plus question de l’appeler Monsieur le Maire,

C’est le délinquant multirécidiviste qu’il faut employer.



La fin du règne de H.P.Q. à Saint Souplet-Escaufourt

 

hautbande.jpg      

chienetchat.gifchienetchat.gifchienetchat.gif

 

Un dictateur n’a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi.
Citations de François Mitterrand


14 avril 2011:

fleche.gifCela fait  3673 Jours que H.P.Q. règne à Saint Souplet.

Il impose sa dictature, a pris les sulpiciens en otages(ici), alors qu’il a été élu et réélu démocratiquement…

par les conseillers municipaux…

Vous avez dit…Conseillers Municipaux??

Oui les conseillers municipaux à qui plus de la moitié des électeurs sulpiciens ont donné mandat…,

avec beaucoup de regrets aujourd’hui…

Les cimetières sont remplis de regrets….Il est trop tard…

     btisesquoniou.gif

Top 7 des dictateurs à moustache

  1. Augusto Pinochet (1915-2006) – Massacres au Chili – Moustache fine
  2. Adolph Hitler (1889-1945) le Fuhrer – Exterminations dans toute l’Europe – Moustache centrée
  3. Joseph Staline (1878-1953) Le Petit père des Peuples – Exterminations dans toute l’Europe de l’Est – Moustache épaisse
  4. Francisco Franco (1892-1975) El Caudillo – Ecrasement de la République en Espagne – Moustache fine
  5. Sadam Hussein (1937-2006) Massacres en Irak – Moustache épaisse
  6. Jorge Rafael Videla (1925-

    Amnistié en 1989 par le président Carlos Menem, son dossier est rouvert en 2007 et se conclut le 23 décembre 2010 par une condamnation à la prison à vie.

    - Massacres en Argentine – Moustache fine

  7. Efraín Ríos Montt (1924-en cours)- Massacres au Guatemala – Moustache fine

Chers amis, nous pouvons constater maintenant que ChristopheDeparis avait raison et qu’il est possible de gérer notre village« AUTREMENT ». On peut perdre les élections et garder son honneur… Tu es, tu resteras une personne honorable Christophe…H.P.Q. n’a plus d’allumette.   C’est ainsi qu’il faudra délibérer quand H.P.Q. ne sera plus là:La fin du règne de H.P.Q. à Saint Souplet-Escaufourt dans Mon regard pdf cm12mai2009.pdf Pour HPQ le moulin s’est arrêté, il est trop tard, plus rien ne tourne…

SE SERVIR ET NON SERVIR TELLE EST SA DEVISE

moulin.jpg

Je suis toujours là…

et pas encore las… 

un autre soleil

votre bien dévoué

marius szymczak



Le tarif pénal en inadéquation avec le syndical

La peine inversement proportionnelle aux faits.

Ce qui pourrait donner quelques mauvaises idées de certains élus…Heureusement tous ne sont pas corrompus. 

5 000.00 euros d’amende pour 120 000.00 euros de détournement de deniers publics à des fins personnelles…

Les 120 000.00 euros qu’il a détourné ont été puisés dans vos poches

Les 5 000.00 euros qu’il va payer en amende proviendront eux aussi de vos poches….

Ce qui me rassure, c’est ce que m’a dit mon avocat cet après midi au palais de justice: ce qui l’attend aujourd’hui n’est rien par rapport à ce que nous lui préparons avec mes 15 plaintes…

Le dictateur était absent, il a eu peur du tarif syndical…




Archive pour avril, 2011

Saint Souplet vu de la haut

Un remarquable travail qui nous permet de voir

 Saint Souplet et ses environs à partir de là Haut

 

http://www.openstreetmap.org/?lat=50.05837&lon=3.53318&zoom=16

 


Le conseil municipal sanctionne le délinquant en écharpe tricolore,

les conseillers se sont rendu compte qui conduit notre village à la ruine

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Cambrai/actualite/De_Caudry_au_Cateau/2011/04/30/article_le-conseil-vote-contre-le-budget-2011-et.shtml


A la CCCC, cohabiter avec un délinquant en écharpe tricolore 

 ne gène que Monsieur LEFEVRE, Maire de Neuvilly??…

déjà des regrets côté Catésis pour l’association avec le caudrésis

http://www.lavoixdunord.fr/actualite/L_info_en_continu/Hainaut/2011/05/01/article_appel-eacute-agrave-d-eacute-missionner.shtml


L’affichage du compte rendu d’une réunion du conseil municipal est obligatoire comme le dit l’article L. 2121-25 du CGCTobligation d’affichage dans les 8 jours. Seulement…voilà le compte rendu de la délibération a disparu…comme l’emprunt de 150 000.00 € de 2006.
Il y a de quoi y perdre son latin…
La facture d’achat des fameux stylos avait disparue de la mairie, elle aussi,

les gendarmes l’ont vite retrouvée.

Une nouvelle tempête administrative et judiciaire en perspective…

 

Il est vraiment mal organisé le délinquant en écharpe tricolore,

il perdra bientôt sa liberté,

j’ai bien peur qu’il mette du temps avant de la retrouver.

Terminé le voile…

L’atteinte à la présomption d’innocence :

définition, moyens de recours et sanctions.

Introduction

Nous envisagerons en quoi consiste le principe de la présomption d’innocence, les textes juridiques qui permettent d’assurer son respect et enfin les actions judiciaires à mener en cas d’atteinte la présomption d’innocence.

Plan :

Introduction

  1. Définition de la présomption d’innocence
  2. Les fondements juridiques assurant la protection de la présomption d’innocence
  3. Les actions judiciaires à mener en cas d’atteinte la présomption d’innocence

Les fondements juridiques assurant la protection de la présomption d’innocence

Le principe de la présomption d’innocence est garanti par :

  • la Déclaration de droits de l’homme de 1789,
  • la Convention européenne des droits de l’homme,
  • l’article 11 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 de l’ONU :
    « Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d’après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l’acte délictueux a été commis. »
  • l’article préliminaire du code de procédure pénale :
    « Toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie. Les atteintes à sa présomption d’innocence sont prévenues, réparées et réprimées dans les conditions prévues par la loi…« .
  • L’article 9-1 du code civil dispose que :
    « Chacun a droit au respect de la présomption d’innocence. Lorsqu’une personne est, avant toute condamnation, présentée publiquement comme étant coupable de faits faisant l’objet d’une enquête ou d’une instruction judiciaire, le juge peut, même en référé, ordonner l’insertion d’une rectification ou la diffusion d’un communiqué aux fins de faire cesser l’atteinte à la présomption d’innocence, sans préjudice d’une action en réparation des dommages subis et des autres mesures qui peuvent être prescrites en application du nouveau code de procédure pénale et ce, aux frais de la personne physique ou morale, responsable de l’atteinte à la présomption d’innocence. »
    Ainsi, la personne qui s’estime victime d’une atteinte à la présomption d’innocence peut assigner son auteur devant le tribunal afin d’en obtenir sa cessation ainsi que la réparation des préjudices subis.
  • La diffamation telle que définie par la loi sur le Liberté de la Presse du 29 juillet 1881 en son article 29 alinéa 1er comme :
    « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés. »

Ainsi, les éléments constitutifs de la diffamation sont :

  • L’allégation d’un fait précis ;
  • la mise en cause d’une personne déterminée qui, même si elle n ?est pas expressément nommée, peut être clairement identifiée ;
  • une atteinte à l’honneur ou à la considération ;
  • le caractère public de la diffamation.

Pour reconnaître la diffamation publique, il faudra constater l’allégation ou l’imputation d’un fait précis de nature à porter atteinte à l’honneur ou la considération d’une personne devant être déterminée ou au moins identifiable.

En cas de diffamation publique, l’auteur peut être condamné à un an de prison et/ou 45.000 euros d’amende (peines maximales).

La diffamation est réputée commise le jour où l’écrit est porté à la connaissance du public et mis à sa disposition. Dès lors, le délai de prescription de 3 mois commence à courir.

J’ai toujours respecté le secret de l’instruction, maintenant que le voile est tombé, notre très cher Monsieur le Maire, ayant été condamné par la justice, est à mes yeux un délinquant multirécidiviste en écharpe tricolore souillée d’une manière indélébile par les magouilles et tripatouilles…

Il n’y a plus de Monsieur le Maire à Saint Souplet…  

Henri QUONIOU s’il t’arrive d’avoir encore le temps et l’envie de magouiller ou tripatouiller, il faudra le faire à visage découvert

sinon tu seras encore puni…

La machine à magouilles du délinquant en écharpe tricolore,

il a fallu que szymczak lui mette

un petit grain de sable…et…

la machine s’est arrêtée… 

machineamagouilles.jpg

Le CCAS d’Escaufourt

La loi interdit la suppression du CCAS dans les communes rattachées.

Le budget.

Les recettes du CCAS peuvent comprendre :

I.Les subventions versées par la commune ;

II.Les produits provenant des prestations de services fournies par le centre ;

III.Les versements effectués par les organismes d’assurance maladie, d’assurance vieillesse, par les caisses d’allocations familiales ou par tout autre organisme ou collectivité au titre de leur participation financière aux services gérés par le CCAS ;

IV.Le produit des prestations remboursables accordées par le CCAS ;

V.Les subventions d’exploitation et les participations ;

VI.Les remboursements des frais liés à l’établissement des dossiers de demandes d’aide sociale légale ;

VII.Les ressources propres du CCAS, notamment celles provenant de dons et legs qui lui sont faits ;

VIII.Le tiers Le budget.

Les recettes du CCAS peuvent comprendre :

I.Les subventions versées par la commune ;

II.Les produits provenant des prestations de services fournies par le centre ;

III.Les versements effectués par les organismes d’assurance maladie, d’assurance vieillesse, par les caisses d’allocations familiales ou par tout autre organisme ou collectivité au titre de leur participation financière aux services gérés par le CCAS ;

IV.Le produit des prestations remboursables accordées par le CCAS ;

V.Les subventions d’exploitation et les participations ;

VI.Les remboursements des frais liés à l’établissement des dossiers de demandes d’aide sociale légale ;

VII.Les ressources propres du CCAS, notamment celles provenant de dons et legs qui lui sont faits ;

VIII.Le tiers du produit des concessions de terrains dans les cimetières.

Qu’en est-il du CCAS d’Escaufourt???

Le délinquant en écharpe tricolore a décidé.

1) de ne plus verser de subventions par la commune au CCAS d’Escaufourt.

2) de s’approprier la gestion du CCAS d’Escaufourt qui revient de droit au Maire délégué.

3) qu’en est-il des recettes propres du CCAS d’Escaufourt puisque cet organisme possède des biens qui sont loués.

4) qu’en est-il des baux ruraux??

5) 1/3 du produit des concessions de terrains dans le cimetière d’Escaufourt est versé directement au CCAS d’Escaufourt.

6)Puisque le CCAS d’Escaufourt existe toujours virtuellement avec une caisse vide où est versé cet argent??

QUE DIT LE CONSEIL MUNICIPAL:::RIEN

N’oubliez-pas, Madame le Délégué-Maire, Messieurs les conseillers municipaux que:

Si le délinquant en écharpe tricolore et souillée représente un danger pour la société et lui même, vous êtes partie prenante dans ses magouilles et tripatouilles de par votre comportement:

VOUS NE DITES RIEN ET LAISSEZ FAIRE,

vous êtes tous responsables et aurez des comptes à rendre… un jour…

La démission avant l’incarcération

Communauté de communes du

 

Caudrésis Catésis: un vice-président

 

appelé à démissionner !

 

mercredi 13.04.2011, 20:05La Voix du Nord

| Hainaut |

Ce mercredi soir, à Mazinghien, une fois épuisé l’ordre du jour du conseil communautaire, le maire de Neuvilly, Hubert Lefèvre, a pris la parole pour réclamer qu’Henri Quoniou, maire de Saint-Souplet, condamné récemment à une amende de 5000 euros pour attentinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics, « rende » sa délégation de vice-président de la 4C, ou à défaut, que le président l’en démette.

 

Ce afin « de ne pas entâcher l’image de la communauté ». Ni le président, ni Henri Quoniou n’ont souhaité commenter « à chaud » cette requête. Le cas sera examiné en directoire.

 

MERCI MONSIEUR LEFEVRE DE PENSER COMME NOUS,

nous n’avons pas à être déshonorés par un déliquant en écharpe tricolore, écharpe qu’il a entâché de magouilles et tripatouilles, l’emblème national sali d’une façon indélébile, nous souhaitons tous que les fonctions qu’il exerce encore à Saint Souplet lui soit retirées.

Ce que Monsieur le Sous Préfet a découvert n’est rien par rapport aux 15 plaintes déposées au parquet (Prises illégales d’intérêts, Détournement de biens publics, Abus de confiance, Abus de pouvoir, Faux en écritures publiques par personnes dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice de ses fonctions) etc…etc…nous attendons tous le verdict.

De la painte du Sous Préfet à la sanction pénale: UN GOUFFRE

Un gouffre sépare ces deux faits.

Monsieur le Sous Préfet à saisi le pénal pour un détournement de nos deniers publics à des fins personnelles pour plus de 120 000.00 euros.

La sanction pour ce délit est de 1500.00 euros d’amende.

Nous n’allons pas accuser la justice, mais c’est tellement disproportionné que même chez les journalistes nous constatons ce qu’ils en pensent:

Une page entière dans la Voix du Nord pour dénoncer ces détournements faits par un Maire.

12 petites lignes dans une colonne pour annoncer le verdict.

 

soupondefraude2.jpg

 

punition.jpg

 

Quelle que fut la sanction, ce n’est pas le plus important.

Le plus important c’est la honte:

La honte pour les sulpiciens qui ne croyaient pas tout ce qui était écrit sur ce blog et découvrent maintenant une partie de la vérité.

La honte à Le Cateau chef lieu du canton. 

La honte dans le Canton ou figure Saint Souplet parmi les 18 commes.

La honte à la Communauté des Communes, d’avoir parmi eux un délinquant en écharpe tricolore.(La 4C n’a pas attendu pour réagir par la voix du Maire de Neuvilly qui a demandé la démission du délinquant)

La honte dans le Cambrésis Chef lieu d’arrondissement.

Il y a des élus qui tournent déjà le dos au délinquant, ils téléphonent même en Sous Préfecture en disant qu’il est inconcevable que le condamné reste en place.

(Certains m’ont demandé aide et conseils, vous tous qui me connaissez, sachant que j’ai toujours rendu services aux gens, c’est avec un grand plaisir que je vais approuver et soutenir leurs intentions). 

Le conseil municipal lui même si docile habituellement se manifeste par des refus de vote, des refus dans les propositions du délinquant.

Il n’est plus question de l’appeler Monsieur le Maire,

C’est le délinquant multirécidiviste qu’il faut employer.

La fin du règne de H.P.Q. à Saint Souplet-Escaufourt

 

hautbande.jpg      

chienetchat.gifchienetchat.gifchienetchat.gif

 

Un dictateur n’a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi.
Citations de François Mitterrand


14 avril 2011:

fleche.gifCela fait  3673 Jours que H.P.Q. règne à Saint Souplet.

Il impose sa dictature, a pris les sulpiciens en otages(ici), alors qu’il a été élu et réélu démocratiquement…

par les conseillers municipaux…

Vous avez dit…Conseillers Municipaux??

Oui les conseillers municipaux à qui plus de la moitié des électeurs sulpiciens ont donné mandat…,

avec beaucoup de regrets aujourd’hui…

Les cimetières sont remplis de regrets….Il est trop tard…

     btisesquoniou.gif

Top 7 des dictateurs à moustache

  1. Augusto Pinochet (1915-2006) – Massacres au Chili – Moustache fine
  2. Adolph Hitler (1889-1945) le Fuhrer – Exterminations dans toute l’Europe – Moustache centrée
  3. Joseph Staline (1878-1953) Le Petit père des Peuples – Exterminations dans toute l’Europe de l’Est – Moustache épaisse
  4. Francisco Franco (1892-1975) El Caudillo – Ecrasement de la République en Espagne – Moustache fine
  5. Sadam Hussein (1937-2006) Massacres en Irak – Moustache épaisse
  6. Jorge Rafael Videla (1925-

    Amnistié en 1989 par le président Carlos Menem, son dossier est rouvert en 2007 et se conclut le 23 décembre 2010 par une condamnation à la prison à vie.

    - Massacres en Argentine – Moustache fine

  7. Efraín Ríos Montt (1924-en cours)- Massacres au Guatemala – Moustache fine

Chers amis, nous pouvons constater maintenant que ChristopheDeparis avait raison et qu’il est possible de gérer notre village« AUTREMENT ». On peut perdre les élections et garder son honneur… Tu es, tu resteras une personne honorable Christophe…H.P.Q. n’a plus d’allumette.   C’est ainsi qu’il faudra délibérer quand H.P.Q. ne sera plus là:La fin du règne de H.P.Q. à Saint Souplet-Escaufourt dans Mon regard pdf cm12mai2009.pdf Pour HPQ le moulin s’est arrêté, il est trop tard, plus rien ne tourne…

SE SERVIR ET NON SERVIR TELLE EST SA DEVISE

moulin.jpg

Je suis toujours là…

et pas encore las… 

un autre soleil

votre bien dévoué

marius szymczak

Le tarif pénal en inadéquation avec le syndical

La peine inversement proportionnelle aux faits.

Ce qui pourrait donner quelques mauvaises idées de certains élus…Heureusement tous ne sont pas corrompus. 

5 000.00 euros d’amende pour 120 000.00 euros de détournement de deniers publics à des fins personnelles…

Les 120 000.00 euros qu’il a détourné ont été puisés dans vos poches

Les 5 000.00 euros qu’il va payer en amende proviendront eux aussi de vos poches….

Ce qui me rassure, c’est ce que m’a dit mon avocat cet après midi au palais de justice: ce qui l’attend aujourd’hui n’est rien par rapport à ce que nous lui préparons avec mes 15 plaintes…

Le dictateur était absent, il a eu peur du tarif syndical…

ALLIANCE POUR LA NORMANDIE |
degaulois.justice.fr |
gauchemodernechelles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Regard cubain
| BOUM ! BOUM !
| Soutenons le FUDEC