Antenne: ils vont nous recevoir 5 sur 5(11)

La Loi Constitutionnelle du 1er.mars 2005  dispose que:

« toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement. « 
15 août 2008

drapeau.gifL’étendard est levé.

 

Liberté: d’être chez soi et de choisir la qualité de son environnement

Egalité: de ne pas être exposé plus que les autres (0.6V/m maxi pour tout le monde)

Fraternité: de prendre en compte la santé de ses concitoyens.

Monsieur Le Maire a autorisé Orange à installer rue de la Gare, à moins de 20 mètres de la première habitation une Antenne pour le réseau téléphonique avec un bail de 12 ans. (Bouygues Telecom et SFR ont été soigneusement mis de côté), pourquoi??.(Au cours de la délibération du Conseil Municipal du 14/04/2008 l’implantation de cette antenne a fait l’objet d’une discussion sans aucun vote, force est de constater que le maire a imposé sa décision à tout le monde, y compris aux riverains qui n’ont pas été consultés).

Vous avez été élu,démocratiquement, Monsieur Le Maire, par 436 électeurs sur 825.

Pourquoi ce comportement d’AUTOCRATE???

Beaucoup de bruit pendant la campagne des municipales pour l’ADSL et un silence total pour cet ouvrage  qui surgit 1 mois après les élections municipales: étrange??

Le MAIRE est responsable de la santé publique.

La responsabilité pénale du Maire.

• Code pénal – article 121-3 :

« […] lorsque la loi le prévoit, il y a délit en cas de mise en danger délibérée de la personne d’autrui.

antenne023.jpg

Antenne vue à partir de chez Jean Pierre Pasternak

antennevuedelagare012.jpg

Antenne vue à partir de chez Marcel Druenne

antennevuedelagare011.jpg

Antenne vue à partir de chez Marcel Druenne

antennevuedechezmarcel013.jpg

 Antenne vue à partir de chez Marcel Druenne

 antennevuedechezmarcel015.jpg

Antenne vue à partir de chez Marcel Druenne

 antennevuedechezmarcel014.jpg

Antenne vue à partir de chez Marcel Druenne

antennevuedechezmarcel016.jpg

Antenne vue à partir de chez Marcel Druenne

 antennevuedechezmarcel018.jpg

De l’espace sans habitation à perte de vue pour l’implanter

 antenneespacevide017.jpg

 

  antenne020.jpg

Antenne vue à partir de chez Jean Pierre Pasternak

antennevuedechezpasternak024.jpg

Antenne vue à partir de chez Jean Pierre Pasternak

antennevuedechezpasternak025.jpg

Antenne vue à partir de Saint Bénin

antennevuedelagare002.jpg

Antenne vue à partir de la rue Genty

 antennevuedelaruegenty027.jpg

Antenne vue à partir de la rue Genty

antennevuedelaruegenty026.jpg

Antenne vue à partir de l’Avenue de l’Arbre de Guise

antennevuedelaruearbredeguise008.jpg

Antenne vue à partir de la Cavée 

  antennevuedelacave028.jpg

Antenne vue à partir de la Cavée

antennevuedelacave003.jpg

Pas de droits sur l'album 155661    

Un collectif de riverains  s’oppose à l’implantation d’une antenne-relais de téléphonie mobile par l’opérateur Orange à cet endroit.

APPLIQUER LE PRINCIPE DE PRECAUTION:

Tel est l’objectif que s’est fixé le nouveau collectif de Saint Souplet pour l’antenne installée à la gare sans aucune concertation.

Affaire à suivre….bien évidemment…

Votre bien dévoué

Marius SZYMCZAK  

 

Voici le contenu du 1er courrier adressé à Monsieur Le Maire le 06/09/2009.(Resté sans réponse au 30/12/2009).

Antenne: ils vont nous recevoir 5 sur 5(11) dans Divers pdf première lettre à monsieur le maire.pdf

Voici le contenu du 2ème courrier adressé à Monsieur Le Maire le 19/10/2009.(Resté sans réponse au 30/12/2009).

pdf dans Divers deuxième lettre à monsieur le maire.pdf

 pdf avis a signataires de contrats.pdf

Voici le contenu du 1er courrier adressé à Orange le 23/10/2009.(Resté sans réponse au 30/12/2009).

pdf Première lettre à orange.pdf 

 

Voici le contenu du 1er courrier adressé à Monsieur le Sous Préfet le 13/10/2009.

pdf Première lettre au Sous Préfet.pdf 

 

Voici la 1ère réponse de Monsieur le Sous Préfet le 06/11/2009.

pdf Réponse_S_P_061109.pdf

Voilà un type de délibération tout à fait remarquable, le conseil municipal dans son ensemble savent ce qui est bien pour les habitants.

C’est pourtant bien simple Monsieur le maire, prends en de la graine…

Commune de Saint Hilaire du Rosier

pdf cm 12 mai 2009.pdf                       



Autres articles

6 commentaires

  1. szymczak dit :

    Comme convenu mon second message qui n’est autre qu’une lettre adressée à Monsieur le Maire, dont voici le contenu.

    Marius SZYMCZAK Saint Souplet le 08/08/2009

    Représentant le collectif des riverains « D.A.R. »

    (Danger. Antenne. Relai.)

    Monsieur Le Maire

    Hôtel de ville

    59360 SAINT SOUPLET.

    Monsieur le Maire,

    Vous avez eu la courtoisie de nous informer avoir refusé l?implantation d?une antenne de téléphonie mobile au niveau du terrain de football de Saint Souplet.

    Cependant, vous avez donné votre accord pour son installation à la gare, sans aucune réunion préalable ni concertation avec vos administrés et l’avez caché à la population qui a été placée devant le fait accompli.

    Vous Maire : avez failli à votre premier devoir, celui de la responsabilité morale de la santé des Saint Sulpiciens.

    Nous refusons de telles procédures et vous demandons de procéder immédiatement à la mise hors service de cet ouvrage et d’engager une étude en concertation avec les riverains afin d’installer cette antenne-relai entre la Gare et la rue des Juifs, à au moins 300 mètres des habitations.

    Comme vous le savez, la toxicité sanitaire de la téléphonie mobile et de son groupe technique – GSM -UMTS ou 3G – WIFI – WIMAX – BLUE TOOTH, DECT, antennes relais, etc. est aujourd?hui entièrement prouvée sur le plan scientifique.Et notamment, par le Rapport BIOINITIATIVE, publié en Août 2007, entièrement rédigé, chapitre par chapitre, pathologie par pathologie, en tant que confirmation des preuves établies.

    Les auteurs, sommités scientifiques du domaine, font référence à plus de 1500 travaux publiés sur tous les aspects de la toxicité.Vous savez en outre que depuis sa publication ce rapport n?a fait l?objet d?aucune contestation scientifique .Là ne s?arrêtent pas les faits de notoriété publique. Ce rapport a été validé par l?agence Européenne de l?environnement, puis par le Parlement Européen. La conclusion est double. 1- SUR LE PLAN SCIENTIFIQUE IL N?Y A PLUS DE DEBAT. 2- Les instances européennes compétentes ont validé le diagnostic de toxicité.Etant bien entendu que la Commission Européenne ne peut par nature être créditée d?aucune compétence scientifique. Nous attirons votre attention sur le fait que l?accord d?implantation signé par la Mairie de Saint Souplet engage la responsabilité personnelle du Maire, seul responsable politique communal, sous trois formes :- Vous Maire, n’avez en mains aucune garantie écrite d’innocuité sanitaire. C?est donc en aveugle que vous mettez en danger la santé des Saint Sulpiciens.- Vous Maire, n?avez en mains aucun engagement écrit des opérateurs de respecter la légalité, c’est-à-dire le seuil maximal légal d?exposition du public, fixé par les textes européens et français à 3 V/m.
    -Vous Maire, prenez ainsi le risque d?être recherché en complicité d?illégalité. – Vous Maire, n?avez pas en mains la liste d?exclusions des polices d?assurances des opérateurs. – Vous Maire, responsable de la gestion communale, n?avez donc aucune précision sur l?étendue de la couverture.

    Signalons que dans les polices d?assurances courantes, les risques liés aux champs électromagnétiques font partie des exclusions générales.

    Résumons : Le respect de la légalité, c?est le respect d?un seuil maximal de 3V/m. Le respect de la santé publique, c?est le respect d?un seuil maximal de 0,6 V/m.Les conséquences sont claires :Quiconque signe avec un opérateur un contrat pour implantation d?antennes sans que ce contrat comporte un engagement de respecter un seuil maximal de 3 V/m participe de fait à une violation de la loi. Quiconque signe un même type de contrat sans que celui-ci comporte un engagement de respecter un seuil maximal de 0,6 V/m participe de fait à une mise en danger de la santé d?autrui.
    En l?absence de réunion de concertation, aucun compromis n?a pu être trouvé avec les habitants du quartier qui, dès le début, se sont opposés à ce projet. En fonction de ce qui précède, les pétitionnaires vous demandent de revenir sur votre engagement.

    Chacun des 3 points cités ci-dessus étant à lui seul un motif de résiliation.

    Sachez qu?en cas de poursuite de ce projet, notre collectif mettra tout en oeuvre pour s?opposer à tous travaux, quels qu?ils soient, avec l?assistance active des associations compétentes, dont Robin des Toits. Nous CROYONS UTILE DE VOUS INFORMER QUE LES MEDIAS actifs à CAUDRY, CAMBRAI et LILLE suivent de près notre action. Dans l?attente de votre décision, Croyez, Monsieur le Maire, en nos meilleurs sentiments.
    Pour le Collectif:
    Marius SZYMCZAK

  2. szymczak dit :

    Monsieur le maire déclare dans toute sa candeur:

    Oui c’est vrai je n’ai pas consulté la population parce que je ne penserais pas que ça poserait un problème.Désormais les téléphones captent à fond.?

    Orange n’a toujours pas la preuve que leurs antennes soient nocives.

  3. szymczak dit :

    J’ai consulté le cahier de délibérations du Conseil Municipal:
    La réunion de 14/04/2008 aux questions diverses:
    Le maire autorise Orange à installer une antenne pour le réseau téléphonique avec un bail de 12 ans.
    Force est de constater que le maire, n’ayant en mains aucune garantie écrite d’innocuité sanitaire, a failli à son premier devoir, celui de la responsabilité morale de la santé des Sulpiciens, le signataire habiterait donc à plus de trois cents mêtres de l’antenne en question??
    Après l’opération d’investigation nous allons passer au stade de proposition de mise hors service de cet ouvrage à cet emplacement.

    Votre bien dévoué
    Marius SZYMCZAK

  4. szymczak dit :

    J’ai adressé à Monsieur Le Maire un courrier recommandé avec A.R. lui demandant de bien vouloir résilier le bail signé avec orange et de faire le nécessaire auprès de l’opérateur pour déplacer l’antenne entre la gare et la rue des juifs.

    Nous allons procéder maintenant à la collecte de signatures des habitants
    qui ne sont pas opposés à l’implantation des antennes-relais
    mais qui sont contre leur implantation à moins de 300 mètres des habitations.

    Le rouleau compresseur est en marche…rien ne l’arrêtera…
    Votre bien dévoué

    Marius SZYMCZAK

  5. szymczak dit :

    J’ai commencé la collecte de signatures pour la pétition et j’ai été stupéfait d’apprendre que PHARAON a menacé de représailles Monsieur et Madame Druenne s’ils participaient à la pétition que je leurs présenterai.
    Il ne pourra pas agir ainsi avec tous les habitants..
    Je continue donc.

    à un autre soleil
    Votre bien dévoué
    Marius SZYMCZAK

  6. szymczak dit :

    Si, avant de s’aventurer dans la brousse, Monsieur le maire, dont l’intelligence n’est plus à prouver avait demandé à l’opérateur Orange de lui fournir:

    - Une attestation d’innocuité sanitaire de son installation.

    -Un engagement de respecter la loi qui fixe le maximum de l’intensité du champ électromagnétique en France à 3 v/mètre, confirmé par le décret N° 2006-1278 du 18 Octobre 2006.

    -Une attestation qui précise l’étendue de ses polices d’assurance ainsi que la liste des exclusions de ces polices.

    Je suis certain que l’opérateur Orange ne lui aurait jamais transmis ces documents, et pour cause…

    à un autre soleil

Répondre

ALLIANCE POUR LA NORMANDIE |
degaulois.justice.fr |
gauchemodernechelles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Regard cubain
| BOUM ! BOUM !
| Soutenons le FUDEC